Partir pas cher en ultra dernière minute à moitié prix

Découvrir Chili à la dernière minute

Des curiosités naturelles, de grands espaces, des gens aimables, on trouve tout cela sur cette langue de terre du bout du monde. Le fait que le Chili fasse 4 000 kilomètres de long apporte beaucoup à la diversité du pays. S’il n’y a pas de sites incas intéressants sur le territoire, il y a beaucoup à apprendre de la culture chilienne, ancienne comme contemporaine. Il y a beaucoup d’avantage à passer un séjour dernière minute en Chili.

Ouvert sur le monde et le Pacifique grâce à ses 4 300 kilomètres de côtes et des possibilités de séjours pas cher, le Chili a longtemps été sur la route de tous les navires passant d’un océan à l’autre, et notamment avant l’ouverture du canal de Panama.

Entraîné par le moteur argentin, le Chili a développé son économie depuis la fin de la dictature de Pinochet mais les troubles en Argentine au début du XXIè siècle n’ont pas fait le plus grand bien aux Chiliens et ne sont pas pour rassurer les investisseurs dans cette partie du monde.

Mais le Chili commence à se rendre compte qu’il n’est pas seulement sur le continent américain : il est aussi tourné vers l’Asie et l’Australie… Voyage dans un pays où l’on peut pratiquer ski et surf dans la même journée en séjour tout compris et en admirant qui plus est de superbes paysages.

Chili-découvrir-dernière minute

Histoire du Chili :

On ne sait pas grand chose sur les tout premiers habitants de la région, seulement qu’ils auraient pu y vivre il y a de cela 30 000 ans. Ensuite vinrent les peuples indiens, dont on connaît plus les particularités et dont il reste des descendants.

Au XVè siècle, le nord et le centre du Chili sont envahis par les Incas mais les Mapuches, au sud, parviennent à les repousser. A la fin du même siècle et surtout au XVIè, les Espagnols colonisent toute la côte ouest de l’Amérique du sud et donc le Chili.

Jusqu’au XIXè siècle, le Chili est donc sous domination espagnole. En 1810, le Chili devient indépendant grâce à quelques rebelles qui forment une junte. Après la guerre du pacifique(1879-1884), le Chili récupère des terres au nord.

En 1970, Allende arrive au pouvoir, il nationalise les mines du pays. 3 ans plus tard, le général Pinochet organise un coup d’Etat militaire. Là commence une période de dictature qui fera au moins 80 000 morts.

Depuis 89, des élections libres ont lieu au Chili. Pinochet a été arreté à Londres mais ne sera jamais poursuivi dans aucun pays.

Art & culture au Chili :

Musique

Avant l’arrivée des Espagnols, il y avait 2 cultures musicales différentes :

> Les Mapuches du Centre et du Sud, bien moins connus que l’autre mouvement.
>  Les Atacamanos du Nord. C’est une musique voisine de celle des Incas.

Le très bon orchestre philharmonique du Chili a vu le jour en 1940.
L’ un des meilleurs pianistes classiques du monde était chilien : Claudio Arrau.

Artisanat

> Dans le Nord

Dans la région d’Arica, on travaille les étoffes, les pulls, les panchos en laine de lama. Dans la région de San Pedro de Atacama, on réalise des tapis, des pulls, des sculptures en pierre, des imitations de statues. Dans la région de la Serena, on fabrique des paniers ou des malles en osier, des objets taillés dans la pierre…

> Dans la région de Santiago et ses alentours

Dans cette région on travaille les bijoux et les objets en Lapis Lazuli, une pierre que l’on ne trouve qu’au Chili et en Afghanistan. On crée également des poteries qui servent beaucoup en cuisine et des objets en bronze.

Dans le Sud

On travaille dans cette région du Chili des objets en bois, des bijoux, des instruments de musique ainsi que des pulls des bonnets, des tapis et des poupées.

Chili-découvrir-dernière minute

A découvrir au Chili :

Santiago & Valparaiso

La capitale est au « centre » du pays, en tout cas au milieu de la bande de terre qu’est ce pays, en largeur et dans une moindre mesure en longueur. A l’est, les montagnes des Andes, à l’ouest celles de la costa et, plus loin, la mer.

Créée au XVIè siècle, la ville de Santiago est désormais la plus importante du pays, concentrant 20 % de la population du pays et générant 40 % des richesses nationales. C’est la partie de l’île à visiter absolument pendant votre voyage dernière minute.

Le centre historique, plutôt piéton, n’est pas très riche architecturalement parlant, mais la plaza de Armas et sa cathédrale sont à voir. A l’ouest de la ville, vous pourrez trouver le palais Cousino, le club Hipico et le parc O’Higgins. Le musée d’art colonial « San Fransisco » peut également être intéressant, tout comme celui des arts précolombiens.

Les sportifs pourront aller faire du ski (de juin à septembre) aux « trois vallées » locales, à plus de 3000 mètres ! En été (décembre-janvier), ils iront plutôt sur la côte, du côté de la deuxième plus grande ville du pays, Valparaiso. Cette dernière est un peu bâtie comme San Francisco, sur une baie vallonée, mais elle a moins de charme que la cité californienne.

Son centre est intéressant mais son port est tombé en désuétude depuis la construction du canal de Panama. Vous pourrez voir la plaza Sotomayor ou bien avoir un aperçu de l’ensemble de la ville en montant sur les collines environnantes, par exemple grâce à la multitude d’ascenceurs.

Région de l’Atacama

CPT : Corporacion de Promocion de Turismo de Chile. L’Atacama est le désert le plus sec au monde. Coincé entre le pacifique et les Andes, il est traversé par la Panaméricaine, fameuse route traversant tout le continent.

Le désert comporte une ville intéressante : San Pedro de Atacama. Son centre est construit en Adobe, ce mélange de terre et de chaux, ce qui lui donne un style singulier. Outre l’église et le musée de la petite ville, vous pourrez visiter les environs et ainsi découvrir les ruines d’une forteresse indienne ou d’autres constructions incas. Des geysers sont aussi présents non loin du village.

La vallée de la lune ne doit pas être manquée, colorée et découpée comme les alentours d’un canyon, le tout en plein désert, avec des dunes de sable et de sel disséminées.

Région des lacs

CPT : Corporacion de Promocion de Turismo de Chile. Elle s’étend sur 300 km, de Villarrica à Puerto Montt, dans la partie sud du Chili. Une quinzaine de lacs se succèdent, entre montagnes, forêts et volcans. De nombreux chiliens viennent dans la région pour les vacances d’été, dans des maisons secondaires ou des hôtels, il y fait bon et le cadre est très agréable.

Une des excursions intéressantes à faire est l’ascension du volcan Villarrica, encore en activité, qui offre une vue superbe sur la région. Des parcs nationaux sont aussi visitables dans le coin, un peu plus au sud, toujours dans cette magnifique région des lacs.

Chiloé

C’est une île au sud de puerto Montt, simplement découpée dans les terres chiliennes, de 200 km sur 50. Dans la ville d’ Ancud, ancienne capitale de l’île, des fortifications espagnoles datant du XVIIIè siècle sont érigées.

Le port d’Ancud a longtemps été très fréquenté, pour le commerce comme pour y faire une halte sur la route de la pêche à la baleine. La gastronomie y est réputée, et les Chiliens n’hésitent pas à s’y rendre pour apprécier un plat traditionnel chilien (ou chiloen…).

Chili-découvrir-dernière minute

Patagonie

CPT : Corporacion de Promocion de Turismo de Chile Balayée par des vents irréels et arrosée d’une énorme quantité de pluie, la Patagonie est une région brute. C’est aussi pour cela qu’elle est magnifique, sauvage et perdue, et tous les amateurs de grands espaces vierges rêvent de s’y rendre un jour. Le parc national de Torres del Paine est classé réserve de la biosphère par l’Unesco : il est un régal pour les yeux… Les trekkers seront comblés.

Île de Pâques

A 3760 km des côtes du Chili, l’île de Pâques est une île triangulaire qui comporte une seule ville : Hanga Roa. C’est l’une des îles les plus connues au monde, grâce aux fameuses statues de pierre érigées partout sur l’île (les moaïs), pesant chacune plusieurs tonnes et mesurant pour les plus grandes 20 mètres de haut.

Il se dégage de chaque endroit de l’île une atmosphère mystique. Vous pourrez explorer l’un des deux volcans de l’île ou encore le village reconstitué d’Orongo, avec ses maisons de basalte et tenter de percer le mystère des statues et celui de leurs bâtisseurs. De nombreux temples de pierre, moins connus, se visitent, ainsi que les ateliers de fabrication des Moaïs.

Chili-découvrir-dernière minute