Le paradis des randonneurs existe : il se trouve au cœur de l’Auvergne, pays des lacs et des volcans…

Le département du Puy-de-Dôme est particulièrement riche dans ce domaine : la chaîne des Puys au nord-ouest, le massif du Sancy plus au Sud, offrent des parcours variés, adaptés aux randonneurs débutants comme aux plus aguerris.

Plusieurs sentiers de grande randonnée passent d’ailleurs dans le département, notamment le GR 441, dont le tracé suit le tour de la chaîne des Puys, et le superbe GR 30, « Tour des volcans et lacs d’Auvergne », qui permet de découvrir pas moins de quinze lacs d’origine volcanique.

De très nombreux sentiers de petite randonnée, tout aussi bien balisés et entretenus, offrent également des parcours plus courts, d’une journée ou de quelques heures. Tout près de Clermont-Ferrand, on peut se rendre à pied au sommet du puy de Dôme par le sentier pédestre dit chemin des Muletiers et visiter à l’arrivée les vestiges du temple de Mercure.

Pour les moins courageux, un train à crémaillère dessert depuis peu le sommet. Et sur le plateau de Gergovie, accessible en voiture, un sentier balisé permet de suivre les limites de l’ancien oppidum défendu par Vercingétorix. Un peu plus au sud, les randonneurs qui veulent découvrir les volcans d’Auvergne peuvent gravir dans la même journée le puy de la Vache et le puy de Lassolas, très proches l’un de l’autre.

A la belle saison, les plus courageux pourront même partir à l’assaut du puy de Sancy, qui culmine à 1886 mètres, et découvrir un panorama époustouflant depuis le sommet. Mais l’un des plus beaux endroits de la chaîne du Sancy est sans doute la vallée de Chaudefour. L’accès en est relativement aisé, une heure de marche tout au plus, en terrain plat et ombragé, et le site, sorte de cirque naturel aux parois abruptes, strictement protégé. Vous trouverez les meilleurs séjours à bon prix chez Locasun.

Cependant, même pour des randonnées modestes, la moyenne montagne peut réserver aux promeneurs de mauvaises surprises. Le temps change très vite en Auvergne, et on sous-estime facilement l’importance des dénivelés. Il est donc impératif de consulter les prévisions météorologiques avant de partir et d’emporter des vêtements chauds et imperméables.

De bonnes chaussures de marche antidérapantes sont également indispensables. Malgré l’altitude, la chaleur peut aussi être épuisante : il faut toujours emporter de l’eau et quelques provisions. Des drames ont déjà eu lieu dans le passé et des imprudents ont payé de leur vie leur inconscience du danger.

Mais quel plaisir après l’effort de goûter aux joies de la baignade ou du canotage ! Il y a toujours un lac à proximité en Auvergne ! Dans le Puy-de-Dôme, les plus fréquentés sont sans doute le lac d’Aydat et le lac Chambon. Ce dernier est l’un des plus grands du département, à découvrur chez Promovacances.

Les deux plages qui se trouvent à ses deux extrémités offrent l’une et l’autre une zone de baignade surveillée et de nombreuses activités nautiques sont proposées aux touristes qui peuvent louer pédalos, canoës ou planches à voile.

Le lac est bordé d’un côté par le volcan du Tartaret, qui est à l’origine de sa formation, et de l’autre par une promenade bétonnée et des parkings qui ont remplacé l’ancienne petite route étroite et pittoresque devenue trop dangereuse. Mais le plus beau des lacs d’Auvergne est sans conteste le lac Pavin.

Auvergne-pays-des lacs-et-des-volcans-France

Situé à près de 1200 mètres d’altitude, de forme arrondie, il occupe le cratère d’un ancien volcan et ses berges très pentues, couvertes de végétation, se reflètent dans ses eaux mystérieuses.

Cependant, pas question de s’y baigner, l’eau en est glaciale et la profondeur du lac, d’au moins 80 mètres, beaucoup trop dangereux. Mais les vacanciers peuvent se promener autour du lac ou louer des barques pour naviguer.

Comments are closed.