Partir pas cher en ultra dernière minute à moitié prix
Turquie-Istamboul-hippodrome-dernière minute

Visiter l’Hippodrome d’Istanbul

Istanbul est la capitale économique de la Turquie. La ville se trouve également très riche en monuments historiques grâce à la succession de nombreuses civilisations. L’hippodrome en fait justement partie, et sera un des nombreux sites incontournables à visiter lors d’un séjour tout compris.

Turquie-Istamboul-hippodrome-dernière minute

De l’histoire d’Istanbul à la naissance de l’hippodrome 

Istanbul est la plus grande ville de la Turquie. Jadis, elle portait le nom de Constantinople. Avec Athènes et Rome, elle était l’une des capitales antiques les plus importantes.

Sa situation géographique est exceptionnelle puisqu’elle se trouve et sur le continent asiatique et sur le continent européen. Elle a vu défiler plusieurs empires, Grèce antique, Romain et Ottoman pour ne citer qu’eux.

Le grand hippodrome fut construit à l’époque où Istanbul était encore Constantinople, pour accueillir divers événements en tout genre. Le stade n’accueillait pas seulement des spectacles de chevaux.

Turquie-Istamboul-hippodrome-dernière minute

Il accueillait également tout évènement musical ainsi que plusieurs spectacles de luttes d’animaux. Il a aussi était un lieu d’exécution comme en 1826 lors de l’exécution des 30.000 janissaires qui se révoltèrent contre le Sultan Mahmut II.

L’hippodrome original d’Istanbul 

L’hippodrome d’Istanbul fut construit en 203 par l’empereur romain Septime Sévère, à l’instar du Circus Maximus de Rome et se trouvait en plein centre de la ville de Constantinople.

L’arène fut bordée de gradins en courbe semi-circulaire sur des passages voutés. Un long portique dominait le sommet des gradins. La loge de l’empereur avec ses deux niveaux était gigantesque.

L’hippodrome fut par la suite agrandi par Constantin le Grand pour devenir un gigantesque stade de plus de 400m de longueur et plus de 120 m de largeur, pouvant à l’époque accueillir jusqu’à 100.000 spectateurs.

Turquie-Istamboul-hippodrome-dernière minute

Pour laisser une trace de son passage à l’hippodrome, Constantin décora l’hippodrome de sculptures issues des grands sanctuaires et des cités grecs. On y trouva son fameux cheval de bronze et les ornements de la spina.

Des merveilles à découvrir le temps d’un week end romantique en amoureux ou pendant des vacances dernière minute en famille.

Le reste de l’hippodrome d’Istanbul

De l’hippodrome d’Istanbul, il n’en reste plus que trois monuments à découvrir pendant votre séjour en Turquie. Vous pouvez encore y admirer l’Obélisque de Théodose du haut de ses 18,50m, fait en granite rouge de Syène.

La Colonne Serpentine quant à elle est toujours présente, mais incomplète, car l’une de ses têtes est aujourd’hui exposée au musée archéologique d’Istanbul. Elle provient du temple d’Apollon de Grèce.

Turquie-Istamboul-hippodrome-dernière minute

Le troisième édifice encore visible est la Colonne de Constantin murée, la plus ancienne des colonnes. Le site est désormais connu sous le nom de Sultanahmet Meydanı, « Place du Sultan Ahmet » ou At Meydan, « Place aux Chevaux« .

En dépit d’un nombre réduit de monuments, l’affluence de visiteurs demeure importante. Vous aussi, profitez de votre escapade de dernière minute à Istanbul pour visiter ce site exceptionnel. Trouvez votre hôtel au meilleur tarif chez Trivago