Partir pas cher en ultra dernière minute à moitié prix
Paysage des Dunes-Fuerteventura

Que faire à Fuerteventura: les incontournables, que voir.

Sommaire

Que voir à Fuerteventura ?

Extrêmement aride et volcanique, l’ile bénéficie de longues étendues de sable fin le long de sa côte qui, conjuguées aux conditions climatiques très favorables, font le bonheur des baigneurs et amateurs de sports nautiques. Surf, kitesurf, body, planche à voile, kayak, paddle ou tout simplement farniente… chacun trouvera son bonheur sur place.

L’ile peut en effet se targuer de posséder plusieurs des plus belles plages de l’archipel, des conditions idéales pour les sports nautiques (en particulier le surf et le kite) et des fonds marins constitués d’épaves, tombants ou récifs appréciés par les plongeurs à la recherche de sensations à profondeur moyenne. Ce ne sont peut-être pas ses randonnées qui vous marqueront le plus mais durant votre séjour prenez tout de même le temps d’aller voir les falaises d’Ajuy, le petit village de Betancuria, la montagne de Tindaya et ses paysages désertiques, de contempler la vue sur les sommets alentours du mirador de Fayagua ou encore de découvrir les cratères alignés entre Lajares et Corralejo.

Corralejo

Corralejo- Fuerteventura

Tout au nord de Fuerteventura, Corralejo est une station balnéaire agréable, où se côtoient familles et surfeurs, et qui dispose de tout le confort pour un séjour attrayant (restaurants, boutiques, loisirs…). Juste en dessous de cet ancien village, les dunes de sable blanc de la réserve naturelle du même nom s’étendent sur 10 kms le long de la route et cachent de magnifiques plages de sable fin dignes des couvertures de magazine.

A la fois calmes pour certaines et dotées de belles vagues pour d’autres, les plages de la région peuvent aussi bien prétendre à un séjour reposant au bord de l’eau qu’à des sessions de surf passionnées. Les fans de kitesurf ont également leur coin réservé à Flag beach mais attention les vents soufflent assez fort l’hiver (Sotavento au sud de Fuerteventura est plus « flat »). L’endroit est également très bon pour la plongée puisque la réserve naturelle de l’ile de Lobos se trouve à quelques encablures avec plusieurs sites intéressants à proximité. Les fonds, d’une profondeur maximum de 20 mètres, abritent en effet une faune riche que l’on peut apprécier facilement grâce à la bonne visibilité de l’eau.

El Cotillo

El Cotillo- Fuerteventura

Si vous connaissez un surfeur dans votre entourage parlez lui d’El Cotillo et vous verrez certainement son regard s’illuminer. Le nord-ouest de l’ile concentre en effet plusieurs spots de tout niveaux très réputés pour le surf ainsi que de jolies plages plus tranquilles où la baignade est possible, comme par exemple La Concha.

Le long du North Track, la route qui relie El Cotillo à Corralejo à l’est, de nouveaux spots se succèdent les uns après les autres, enchaînant différents types de vagues et de conditions, ce qui permet de trouver chaque jour différents endroits où défier les vagues et varier les sensations. Le chemin en question est en revanche relativement peu entretenu et un 4×4 s’avère parfois utile.

Sotavento de Jandia

Jandia- Fuerteventura

Bien que la région de Corralejo soit particulièrement bien fournie en la matière, Sotavento pourrait sans doute prétendre au titre de la plus belle plage de Fuerteventura, grâce à son cadre sauvage et vierge de toute construction (hormis un hôtel).

Kitesurfers et véliplanchistes ne s’y sont pas trompés et ont investis le lagon pour pratiquer leur sport favori, car il s’agit en plus du meilleur spot de l’ile. Juste en dessous se trouve la station balnéaire de Morro Jable, une alternative plus ordinaire et plus bétonnée à Corralejo. La région compte également quelques sites de plongée intéressants au sud, moins nombreux qu’à l’ile de Lobos mais un petit peu plus profonds où se côtoient murènes, mérous, trompettes, perroquets et raies sur des tombants, des épaves ou fonds rocheux.

Cofete

Cofete-Fuerteventura

Perdue dans les paysages montagneux du sud-ouest de l’ile, Cofete cache une longue et superbe plage vierge de toute construction, hormis un petit restaurant a l’arrivée. De Morro Jable, on y accède par une piste caillouteuse de 20 kms (un 4×4 n’est pas nécessaire mais plus confortable) qui serpente à travers les reliefs volcaniques de la région.

Très dépaysant. Après 1h15 de trajet au milieu des roches dénuées de végétation, la plage déserte se dévoile lentement en inspirant fatalement un air de bout du monde en raison du caractère sauvage de l’environnement. Comme vous ne résisterez sans doute pas à profiter de l’eau pensez néanmoins à rester vigilants car les courants peuvent être forts par moments.


LES MEILLEURS OFFRES actuelles pour un voyage à Fuerteventura