Partir pas cher en ultra dernière minute à moitié prix
Maroc-Fes-dernière minute

Voyage Fes au Maroc

Les Incontournables de Fes

Mosquée El-Qaraouiyyîn

Signifiant « la mosquée des kairouanais » en arabe, elle est l’une des plus importantes mosquées du Maroc et la plus visitée par les touristes en séjour dernière minute au Maroc. Sa construction débuta en 857 mais elle vu son architecture évoluer et s’agrandir au fils des siècles Son architecture est remarquable : son toit est recouvert de tuiles vertes émeraude d’une étonnante beauté au soleil.

C’est le plus ancien centre d’enseignement du monde occidental, avant Oxford et la Sorbonne. Elle demeure l’un des principaux centres intellectuels de l’Afrique du Nord. Sa bibliothèque est l’une des plus vastes du monde, abritant près de 30000 volumes ainsi qu’un magnifique Coran datant du IXe siècle.

Musée Batha

Construit à la fin du XIX, ce bâtiment fut un palais d’audience et résidence estivale appelé palais Batha. Ce n’est qu’en, 1915 qu’il devint l’actuel musée Batha,  musée  des Arts et Traditions populaires.

Les bâtiments ne sont pas très anciens mais il saura ravir les amateurs de belles pierres : son architecture est très harmonieuse et il fait bon se promener dans ses cours et jardins.  Son inspiration est hispano-mauresque. Les collections qui y sont présentées sont très diverses : bijoux, tapis, poteries, instrument d’astronomie….

Maroc-Fes-dernière minute

Médersa Bou-Inania

Construite entre 1930 et 1950 par le sultan Abou el Hassan de la dynastie Mérinide, cette madrasa est la seule de Fès que possède un minaret. C’est également l’une des rares qui soit ouverte aux non-musulmans. C’est une école coranique donnant des cours de droit et de religion musulmane. Visitez-la lors de votre séjour tout compris au Maroc, vous serez surpris.

Elle servait aussi d’endroit où les étudiants pouvaient dormir. Son architecture est toute en finesse et elle est richement décorée : mosaïques, faïence émaillée, bois de cèdre sculpté et plâtre sculpté sont remarquables. Ceci est surtout observable dans la cour centrale. Enfin, n’oubliez pas de monter sur la terrasse pour admirer l’une des plus belles vues de la ville.

La mosquée Koutoubia 

Elle fut construite par les Almohades à la fin du XII° siècle. C’est un parfait exemple de l’architecture hispano-mauresque. La Koutoubia signifie « Mosquée des libraires » en arabe, et doit son nom à un ancien marché aux livres qui s’installa non loin de là.

A son sommet, se trouvent quatre boules dorées qui symbolisent le soleil, la lune et les étoiles. Son  minaret en grès rosé de 77 mètres est visible à des kilomètres. Il est décoré sur sa partie supérieure de carreaux de céramique verte et blanche. Elle est l’une des plus grandes mosquées de l’Occident musulman.

Maroc-Fes-dernière minute

Musée Nejjarîn des Arts et Métiers du bois

Pendant votre voyage dernière minute, vous aller prendre du plaisir à visiter le Musée Nejjarîn. C’est un ancien caravansérail, construit en 1711, très joliment restauré et qui héberge aujourd’hui un musée dédié aux arts et aux métiers du bois de Fès. Ce fut le premier musée privé du Maroc à se spécialisé dans le bois.

On trouve au sein de ce musée les trois grands thèmes connus dans le travail et l’utilisation du bois au Maroc : le bois domestique, le bois d’architecture et le bois liturgique. Les expositions sont ludiques et permettent aux visiteurs de comprendre l’évolution du travail du bois. Sur les œuvre, seules de légères sculptures ou gravures géométriques font office de décoration ; la peinture sur bois n’existe quasiment pas.

Médersa El-Attarîn

Construite en 1323, elle est considérée comme l’un des chefs-d’œuvre de l’art mérinide de Fès. Son entrée est particulièrement impressionnante : elle est très finement décorée. Les chambres des étudiants qui y vivaient donnent sur un magnifique patio.

En son centre, on découvre une fontaine pour les ablutions. La beauté de ce patio réside dans les magnifiques faïences vernissées qui tapissent murs et sols. Au sein de la Médersa, on retrouve des colonnades en marbre. Les plafonds sont en bois de cèdre sculpté.

La Menara

C’est un vaste jardin au cœur duquel se trouve un grand bassin de 4km de longueur ainsi qu’un  pavillon construit en 1886 et où se nouaient jadis les intrigues galantes des sultans saadiens. Le bassin est alimenté par l’eau des montagnes de l’Atlas et permet l’irrigation des oliveraies.

Aujourd’hui, le jardin et son bassin d’irrigation forment un grand laboratoire botanique. C’est un lieu très agréable, à l’écart de l’animation tumultueuse du centre : idéal pour de paisibles promenades et pour profiter de votre séjour pas cher.

Maroc-Fes-dernière minute

Mosquée des Andalous

Construite en 860 par Mariyam, sœur de Fatima el Fohriya, on la trouve sur la rive droite de l’oued de Fès. Elle est un ancien lieu de culte musulman. Son nom proviendrai des familles réfugiées politiques andalouses qui ont fondé le quartier des Andalous en 818.

Ses principaux attraits sont sa grande porte ornée de zelliges, son minaret blanc doté de faïences vertes et son auvent en cèdre sculpté. On peut aussi y voir une très belle fontaine dans le patio, une bibliothèque ainsi qu’une chaire en bois datant de l’an 980.

Médersa Es-Sahrij

Medersa Es-Sehrij signifie « école du bassin » en arabe. Elle fut érigée entre 1321 et 1323 par le Roi Abou Al Hassan Al Marini. C’est aussi la médersa la plus ancienne de Fès. Elle est située non loin de la Mosquée des Andalous.

Il y a de nombreux mystères à voir au sein de cette Médersa, ce qui lui donne un attrait supplémentaire. Le bassin de la cour intérieure va vous étonner par son illusion d’optique … Une réalisation comme celle-ci a nécessité la l’entière maîtrise de la géométrie descriptive, de l’optique et l’astronomie. On peut aussi y admirer la finesse de sa décoration.

Borj Nord

Cet ancien fort saadien fut construit en 1582 au cours du règne du sultan Ahmed al-Mansur. Son architecte s’inspira des forteresses portugaises du XVIe siècle. Il fut jadis l’un des plus importants postes de surveillance de Fès ainsi que l’une des plus grande fabrique de canon au monde.

Aujourd’hui, il abrite le Musée des armes, créé en 1963. On y retrouve des collections provenant de donations royales, ainsi que des pièces rares permettant de comprendre l’évolution des techniques militaires marocaines, depuis la Préhistoire jusqu’au début du XXe siècle.

Maroc-Fes-dernière minute