Partir pas cher en ultra dernière minute à moitié prix
playa-del-papagayo-Lanzarote

Que faire à Lanzarote: les incontournables, que voir.

Sommaire

Que voir à Lanzarote ?

Lanzarote demeure une destination qui, en dépit de quelques stations balnéaires au sud, a plus ou moins échappée au bétonnage grâce à l’influence de l’architecte local César Manrique.

Très prisée pour le surf, bonne pour la plongée, agréable pour la baignade et pourvue de 3 terrains de golf, Lanzarote déploie des paysages rudes et très volcaniques, quasi dénués de végétation, mais au charme indéniable qui sont autant d’opportunités de balades pour les découvrir un peu plus en profondeur.

Vous pourrez par exemple jeter un oeil au village d’El Golfo et son petit « lagon » vert au sud ouest, découvrir la vallée viticole de La Geria au centre, grimper au Mirador del Rio au nord (ou, mieux, couper à travers terres pour rejoindre la falaise vous bénéficierez dans les deux cas d’une splendide vue sur l’ile de La Graciosa), longer la falaise del Risco et bien sûr parcourir le parc national de Los Volcanes et ses paysages atypiques.

Quelques petits villages pittoresques (Yaiza, Haria…), dont le blanc immaculé tranche avec les tons sombres de l’ile et ne manque pas de rappeler la proximité avec le Maroc, complètent enfin le portrait de cette ile au charme atypique et dépaysant.

Parc national de Timanfaya

Parc national de Timanfaya-Lanzarote

Cette large réserve à l’apparence désolée affiche de surprenants paysages de lave, crevasses et cônes volcaniques encore timidement en activité par endroits.

La visite se fait en revanche uniquement en car pour protéger les lieux. Si les jambes vous démangent vous pourrez tout de même pénétrer dans le parc de Los Volcanes qui le jouxte et parcourir ses paysages lunaires de lave et de basalte par exemple en partant du village de Tinajo pour rejoindre le village de Yaiza. A hauteur de Mancha Blanca se situe la Caldera Blanca (400m), du haut de laquelle on obtient un beau panorama sur Timanfaya et d’anciens reliefs disséminés au milieu de la lave pétrifiée.

Si le décor vous inspire, d’autres sentiers permettent de rejoindre différents petits sommets dans la zone. Autre alternative peut-être moins spectaculaire : le sentier côtier d’El Golfo (une côte formée exclusivement de roche volcanique et très escarpée) jusqu’au parc de Los Volcanes (en longeant Timanfaya donc).

Costa Teguise

Costa Teguise-Lanzarote

A quelques kilomètres de l’ancienne capitale est apparue une station balnéaire réputée pour sa plage propice au windsurf et son ambiance plutôt familiale adaptée à un séjour tranquille mais confortable.

Les activités sur place se partagent entre les plages alentours, le golf 18 trous, les spas, et un parc aquatique, tandis que plusieurs excursions sont proposées pour randonner sur l’ile (si vous n’avez pas de voiture) ou explorer les fonds marins. A mi-chemin entre le nord et le sud, l’emplacement de la commune favorise en effet les escapades.

Un peu plus au sud la grande station touristique de Puerto del Carmen se pose comme une alternative plus festive et animée, tout en bénéficiant elle aussi de plusieurs plages agréables et aménagées comme Playa Grande ou d’un autre un golf 18 trous.

Toutes deux ne manquent cependant pas de bars et restaurants divers, le choix dépend donc plutôt de l’ambiance que vous recherchez pour vos vacances.

Papagayo Tenerife

Réserve de Papagayo

Réserve de Papagayo

La réserve naturelle de Los Ajaches cache un ensemble de 7 plages de sable fin dont par exemple la jolie Playa de Mujeres, délimitée de part et d’autres par deux frontons rocheux.) la fréquentation est bien sûr élevée et réserve naturelle oblige les activités limitées : bronzer et se baigner constituent l’essentiel.

Juste à coté la troisième station balnéaire de l’ile, Playa Blanca, bénéficie d’une grande plage aménagée (Playa Dorada avec du sable fin) ainsi que d’un golf 9 trous. En poursuivant sur la côte ouest vous atteindrez le lieu dit « Los Hervideros », deux grottes marines balayées par les flots (surtout pas vent fort), ainsi que le village d’El Golfo et son lagon vert, deux curiosités de l’ile.

Playas Caletones

Playas Caletones-Lanzarote

Une côte plate et agréable à découvrir parsemée de plusieurs petites plages sauvages, de sable blanc pour la plupart, comme la plage de Canteria (sable foncé), Caleton Blanco ou del Mojon Blanco. Assurément à voir si votre séjour le permet. La présence de nombreux rochers rend le snorkeling sympa mais les courants forts nécessitent en revanche une certaine vigilance et expérience.

Du village d’Orzola vous pourrez rejoindre le Mirador del Rio qui donne un beau panorama sur La Graciosa et l’océan, puis redescendre vers le sud en longeant les falaises del Risco avant de traverser quelques villages pittoresques comme Haria.

Caleta de Famara

 Famara-Lanzarote

Le spot de surf de l’ile, qui s’est peu à peu transformé en petit village de surfeurs, est idéalement situé a l’écart de tout au pied d’un mur de hautes falaises, mais surtout proche de 5 plages idéales pour la pratique de leur sport favori : Famara, El Quemao, La Santa, San Juan et Caleta Caballo.

L’ambiance est résolument décontractée et quelques bars, restaurants ou boutiques d’appoint subviennent aux besoins des locaux ou visiteurs de passage. Du parapente a aussi régulièrement lieu du haut des falaises pour survoler la côte et atterrir sur la plage située juste en dessous.

La baignade est en revanche déconseillée mais l’endroit mérite largement un détour durant le séjour même si vous ne pratiquez pas le surf. Deux autres spots se trouvent sur la côte est près d’Arrieta, peut-être plus adaptés pour débuter par temps fort.


LES MEILLEURS BONS PLANS actuels pour un voyage à Lanzarote